Les étapes indispensables pour ouvrir votre salon de coiffure

Vous souhaitez ouvrir votre propre salon de coiffure mais vous ne savez pas par où commencer ? Après ces quelques lignes, vous en saurez plus !

Ouvrir un salon de coiffure sans diplôme, c'est possible !

Le diplôme n'est pas obligatoire pour ouvrir votre salon de coiffure. Vous pouvez ouvrir deux, trois ou quatre salons de coiffure sans avoir de diplôme ! Toutefois, il est primordial que l'un de vos salariés soit diplômé. Sa certification doit être l'une des suivantes :
  • Un brevet professionnel de coiffure
  • Un diplôme inscrit au répertoire national de la certification professionnelle.
  • Un brevet de maîtrise de la coiffure
Si vous résidez dans une petite commune de moins de deux mille habitants et que vous ouvrez un salon de coiffure pour hommes : le diplôme n'est pas obligatoire, ni pour vous, ni pour votre équipe !

Un apport est-il obligatoire pour créer un salon de coiffure ?

Vivement conseillé pour créer son entreprise, il n'est pas obligatoire pour ouvrir votre salon de coiffure. Pour concrétiser efficacement et dès que possible votre projet, un apport est très avantageux, même s'il est pas obligatoire. Non obligatoire, votre apport pourrait vous servir à payer ou aménager votre local, acheter du matériel, etc.

Pourquoi réaliser un business plan ?

Le business plan vous permettra de mesurer l'envergure de votre projet. Mais surtout, il vous permettra de demander un prêt à la banque. C'est sur ce document, que l'instance financière basera sa confiance. Ce dossier vous permettra de faire une étude de marché, de mieux connaître votre secteur d'activité et d'optimiser votre réussite. Un business plan témoigne d'un certain sérieux et d'une organisation. Pensez à intégrer une partie sur la communication digitale de votre salon de coiffure. Une bonne communication digitale, notamment un site internet vous apportera beaucoup de clients. L'UNEC (Union Nationale des Entreprises de Coiffure) le rappelle souvent et y travaille : les propriétaires ou gérants de salon de coiffure sont très en retard dans la transformation numérique de leur activité.

Les statuts juridiques de votre salon de coiffure

C'est grâce au business plan que vous pourrez facilement choisir quel statut est le meilleur pour votre salon de coiffure. Vous pouvez opter pour une SAS ou une SARL. Aussi, vous pouvez choisir leurs formes unipersonnelles, pour limiter votre responsabilité et devenir auto-entrepreneur : l'EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) et la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Pas de panique ! Choisir son statut est très simple.

Le stage de préparation à l'installation SPI est-il vraiment obligatoire ?

Il faudra compter entre 200 et 300 € selon la chambre des métiers et de l'artisanat ainsi qu'une durée d'environ cinq jours. Pour ne pas faire ce stage, vous devez :
  • avoir été conjoint collaborateur pendant 3 ans.
  • avoir exercé pendant 3 ans une activité agricole ou libérale ou une profession de cadre
  • avoir été inscrit pendant 3 ans au registre du commerces et des sociétés
  • avoir le brevet de maîtrise ou un diplôme homologué
  • avoir été inscrit au répertoire des métiers
Ce stage de préparation à l'installation est obligatoire pour toute personne souhaitant ouvrir son salon de coiffure. C'est précisément trente jours après l'immatriculation de votre entreprise que vous devez réaliser ce stage.

Choisir son local

Le local parfait sera celui qui se rapproche le plus de l'idée que vous vous faisiez de votre salon (lumineux, cosy, surface, localisation). Il est vivement conseillé de choisir un local en plein centre-ville ou dans une rue piétonne, passante ! Il est enfin temps de vous mettre à la recherche de votre local.

Adoptez le meilleur logiciel de caisse

Merlin Air révolutionne le logiciel du caisse. Facile à utiliser. Accessible en ligne 24h/24 7j/7. Certifié NF525. Pas cher et essai gratu

Close Menu